Archives pour la catégorie Soutenance

SOUTENANCE DE THÈSE DE MARIE-PAULE MAUGIS

Marie-Paule MAUGIS soutiendra sa thèse de doctorat en Sciences de l’éducation, sous la direction du Professeur Philippe CARRÉ, le jeudi 16 mai à 14h30, en salle des thèses B015 de l'université Paris Nanterre :

L'engagement du sujet adulte apprenant en formation obligatoire. Un paradoxe de l'apprenance ?

La formation professionnelle continue (FPC) s'est largement développée depuis les années 2000 et les salariés souhaitant maintenir leur employabilité n'ont d'autre choix que de participer à des formations, soit de façon volontaire, soit parce qu’ils y sont obligés. Les employeurs dispensent une formation obligatoire soit par application de dispositions légales, soit de leur propre chef.

Mais, selon Deci et Ryan (2000), dans une situation de régulation externe, la personne, moins autodéterminée, aura moins tendance à s’engager dans le comportement visé... Continuer la lecture de SOUTENANCE DE THÈSE DE MARIE-PAULE MAUGIS

SOUTENANCE DE THÈSE DE RAPHAËL GRASSET

Raphaël GRASSET soutiendra sa thèse de doctorat en Sciences de l’éducation, sous la direction du Professeur Philippe CARRÉ, le mercredi 15 mai à 14h30, en salle des thèses B015 de l'université Paris Nanterre :

"Apprenance et équipes de travail. Mise à l'épreuve d'une évaluation individuelle du rapport à l'apprendre dans les interactions des collectifs"

Une double injonction semble aujourd'hui peser sur les individus. D'un côté, différents facteurs organisationnels, sociétaux, politiques et économiques les poussent à porter seuls la responsabilité de la mise à jour de leurs connaissances et compétences. D'un autre côté, la création de valeur qui passe de plus en plus dans les entreprises par un travail collectif leur demande d'apprendre à travailler et apprendre ensemble.

De ce contexte émerge la problématique de la relation entre les différences interindividuelles de rapport à l'apprendre et les interactions au sein des collectifs de travail… Continuer la lecture de SOUTENANCE DE THÈSE DE RAPHAËL GRASSET

soutenance de thèse Florence Policard

 

Le mercredi 14 novembre à 14h

Bâtiment B Pierre Grappin, salle René Rémond (B015),

Université Paris Nanterre,

 

Florence Policard soutiendra sa thèse de doctorat en sciences de l’éducation :

« Formateurs en soins infirmiers et simulation clinique :

Profils et manifestations de l’engagement dans l’activité »

Devant un jury composé de :

  • Geneviève Lameul, Professeur en sciences de l’éducation, Université Rennes 2, rapporteur,
  • Thierry Piot, Professeur en sciences de l’éducation, Université Caen Normandie, rapporteur,
  • Jean-Marie de Ketele, Professeur émérite en sciences de l’éducation, Université catholique de Louvain,
  • Christine Ammirati, Professeur en médecine, Université d’Amiens,
  • Olivier Las Vergnas, Professeur en sciences de l’éducation, Université Lille, Chercheur associé CREF, Paris Nanterre, directeur,
  • Solveig Fernagu Oudet, Maitresse de conférence, Université Paris Nanterre, encadrante.

 

Cette thèse en sciences de l’éducation s’intéresse à l’activité des formateurs en soins infirmiers utilisant la simulation clinique pleine échelle dans leur dispositif de formation. Ce format pédagogique, basé sur l’apprentissage expérientiel et la réflexivité sur l’action, requiert notamment une remise en question des pratiques pédagogiques habituelles. Notre contribution cherche à identifier ce qui détermine l’engagement des formateurs dans cette activité, et à comprendre comment et selon quelles logiques celui-ci se manifeste dans les pratiques. La recherche croise les cadres théoriques de la théorie sociocognitive de Bandura (1977) et de la didactique professionnelle (Pastré, 1997, 2002).

Notre étude a une visée descriptive des profils d’engagement dans l’activité et une visée compréhensive de leurs manifestations. Le matériau empirique a été obtenu au moyen d’entretiens semi-directifs, d’observations en situation suivies d’entretiens d’autoconfrontation avec seize formateurs dans trois instituts de formation. Nos résultats nous permettent de proposer une typologie des profils d’engagement dans l’activité. Les pratiques observées et explicitées montrent l’influence du profil d’engagement sur la posture pédagogique. Nous objectivons notamment les compromis que ces formateurs doivent faire pour gérer le conflit entre leurs deux figures : celle de l’expert-métier et celle du facilitateur d’apprentissage. Le collectif de pairs est repéré comme un déterminant fort de l’engagement dans l’activité.