Archives pour la catégorie Publication

L’article du Monde sur la formation professionnelle pour vous !

Bonjour à vous !

Oui, oui, dans le Monde, tant qu'à faire...

Mais avant tout, on s'excuse... Si nous sommes peu présents par ici ces derniers temps, s'il-vous-plait, ne pensez pas qu'on vous oublie, bien au contraire : on vous prépare un nouveau site tout beau, tout neuf pour bientôt... On a notamment l'appui de notre doctorant Raphaël Grasset (merci Raphaël !). Wordpress, ça le connait. En témoignent ses nombreux sites qu'on vous invite à découvrir.

Bref, comme certains l'ont déjà découvert (peut-être via notre page LinkedIn ?) des membres de notre équipe ont écrit collectivement un texte dans la tribune du Monde du 15.11.2017.  Vous l'avez raté ? Pas de panique ! Continuer la lecture de L’article du Monde sur la formation professionnelle pour vous !

Savoirs n°43 : Les communautés d’apprentissage : apprendre ensemble

Bonjour à tous !

Au cas où cela vous aurait échappé, nous rappelons ici la récente parution du numéro 43 de la revue Savoirs sur les communautés d'apprentissage.

Ce numéro paru en juin dernier comprend notamment une note de synthèse, des comptes rendus de lecture, et plus encore. Vous y trouverez notamment la contribution de notre ami et collègue Denis Cristol.

En voici le sommaire et l'éditorial :

Éditorial

Note de synthèse – Research Review

Denis Cristol, Les communautés d’apprentissage : apprendre ensemble – Learning Communities : Learning Together.

Articles de recherche – Research Article

Katel Bellegarde, Modèle interactif de l’insertion et littéracie professionnelle restreinte. Le contexte de l’insertion par l’activité économique – Interactive Model of Inclusion and “Restricted’’ Professional Literacy. The Context of Active Inclusion.

Comptes-rendus de lecture – Reading Reviews

Hervé adami et Virginie andré (2015). De l’idéologie monolingue à la doxa plurilingue : regards pluridisciplinaires
Arlette Boulogne (2016). Des livres pour éduquer les citoyens. Jean Macé et les bibliothèques populaires (1860-1881).
David Weil (2014). The Fissured Workplace. Why Work Became so Bad for so Many and What Can Be Done to Improve it ?

Vie de la recherche – Life in the Research Field

n° 3 – Travaux de recherche accessibles via l’archive ouverte de référence

HAL (mars 2017)
The Research Papers Available via the HAL Open Archive (march 2017)

Éditorial

« Apprendre ensemble »… Signe paradoxal de nos sociétés « postmodernes » aux dimensions souvent individualisantes, voire égotiques : d’innombrables initiatives collectives, réseaux, rencontres, groupes, communautés de pratiques semblent surgir de multiples parts du tissu social pour favoriser l’échange de savoirs, le partage d’expériences, la mutualisation des énergies cognitives. Depuis les tentatives de débat populaire de Nuit Debout jusqu’aux pépinières de startups et aux hackathons, le thème des communautés d’apprentissage se développe à la mesure de l’expansion des médias digitaux, dans l’entreprise et la vie citoyenne. Des colloques prennent cette problématique pour thème, à travers une pluralité d’approches disciplinaires. La présente note de synthèse de Denis Cristol, par ailleurs auteur d’un ouvrage récent sur ces thèmes, vient à point pour saisir certaines des ombres et lumières d’un ensemble de pratiques sociales certes anciennes, mais désormais bien inscrites dans les structures d’une société de l’information souvent qualifiée, à tort ou à raison, d’« apprenante ».
La note souligne, par un détour historique éclairant, la portée politique de ces mouvements collectifs qui traversent groupes, institutions et sociétés globales. Leurs sources les plus récentes sont détectées dans l’épopée des utopies sociales du XIXe siècle et leurs manifestations contemporaines sont largement saisies dans l’essor des réseaux sociaux. L’analyse des dimensions épistémiques, économiques et politiques des communautés laisse entrevoir une première ébauche de catégorisation. L’ambiguïté fondatrice de ces manifestations est soulignée selon leurs origines, qu’elles soient « endogènes » et suivant une logique bottom-up ou bien proposées (si ce n’est imposées) par des formes plus ou moins subtiles d’invitation top-down. Faut-il penser empowerment ou auto-organisation ? Peut-on, finalement, créer une communauté d’apprentissage par décret ? Quand peut-on, dès lors, parler de « communauté » d’apprentissage ? Quand un groupe manifeste une agentivité collective porteuse d’un engagement pro-actif de chacun de ses membres, ou quand il partage une dimension identitaire porteuse d’offres « exogènes » auxquelles il pourra adhérer, faire allégeance ou rester indifférent ? L’expérience en demi-teinte des « communautés d’apprentissage » dans les organisations pourra ici être analysée plus finement qu’à travers les trop rares évaluations disponibles ou les commentaires optimistes qu’en font leurs promoteurs.

Dans les pages qui suivent la note, Kattell Bellegarde nous livre, dans un article de tonalité iconoclaste, les résultats de sa recherche sur les parcours à « double vocation », visant simultanément le développement de compétences (ici, la maîtrise de la langue écrite) et l’insertion professionnelle par l’activité en milieu économique. L’auteure aboutit à un résultat contre- intuitif, posant l’hypothèse selon laquelle cette double finalité, par défaut d’ajustement des objectifs, peut limiter les usages de la compétence visée. À suivre…

Olivier Las Vergnas, quant à lui, poursuit sa plongée dans les eaux pro-fondes de l’analyse bibliométrique et lexicale des recherches sur l’éducation et la formation des adultes. Avec cette troisième livraison de la « Vie de la recherche » nouvelle formule, nous progressons ainsi dans la longue traversée en vue de l’émergence de « sciences de la formation », au cœur d’un univers pluridisciplinaire complexe dont la revue Savoirs, en association avec TransFormations, espère ainsi contribuer, par cette rubrique, à cerner les contours.

 

Bonne lecture et belles découvertes !

De l’étonnement à l’apprentissage : enquêter pour mieux comprendre

Nous avons le plaisir de vous annoncer la parution de cet ouvrage de Joris Thievenaz de la collection Perspectives en éducation et formation des éditions De Boeck.

La démarche d’ « étonnement » se révèle  féconde dans le champ de l’éducation et de la formation.  Des études de cas issues de différents contextes professionnels (métiers du soin, de l’éducation, de l’accompagnement) permettent de montrer très concrètement comment la remobilisation de cette notion peut répondre à certains des enjeux éducatifs actuels.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter sur ce lien un extrait en ligne. Vous pouvez aussi obtenir le sommaire et le résumé ici : De l'étonnement à l'apprentissage. J. Thievenaz 2017 De boeck.

Belle découverte !

Les obstacles à la formation en entreprise

Bonne nouvelle : un nouveau numéro de la revue Savoirs est paru !savo_041_l204

Présentation

La note de synthèse présentée dans ce numéro se propose, à travers le concept d’« obstacle à la formation », développé plutôt dans le monde anglo-saxon, de montrer que la non-participation à la formation relève de problématiques plus larges que celle des inégalités d’accès à la formation. Ce changement de perspective permet de prendre en compte tout à la fois la difficulté des individus à participer à la formation et celle des organisations à favoriser cette participation. Ce déplacement de focale permet de mieux articuler les problématiques individuelles et organisationnelles, d’en comprendre les ressorts et les conséquences, de mieux identifier et catégoriser ces obstacles… permettant ainsi l’accès d’un plus grand nombre à la formation. Une typologie d’obstacles à la formation en entreprise est alors proposée à partir de l’ensemble des travaux qu’il est possible de trouver sur cette question.

Suivent deux articles de recherche…

La rubrique « Recherche » dans sa nouvelle version clôt le numéro et inaugure un partenariat avec la revue TransFormations. Elle donne à voir la production doctorale du champ de la formation des adultes pour les années 2014 et 2015.

Cliquez ici pour accéder au sommaire détaillé de ce numéro.

Autour de l’apprenance

Le dernier numéro de la revue Education Permanente est disponible. Il est paru sous la direction de Philippe Carré et réunit des auteurs et amis Autour de l'apprenance...

unnamed

Depuis une dizaine d’années, les travaux sur l’évolution de la formation des adultes font de plus en plus souvent référence à l’apprenance, autour de laquelle se cristallise une nouvelle culture de la formation : le développement permanent des compétences sociales et professionnelles grâce à l’apprentissage tout au long de la vie, ainsi qu’un renversement de perspective qui donne toute sa place au « sujet social apprenant ». L’apprenance réinterroge les conceptions des chercheurs, formateurs, consultants et décideurs, d’un triple point de vue : le rôle de l’individu apprenant ; les approches pédagogiques de facilitation des apprentissages ; les environnements apprenants. Ce dossier d’Education permanente entend contribuer à consolider la notion d’apprenance à partir des réflexions actuelles qui la mobilisent, et susciter un débat scientifique et pédagogique sur ce thème

Vous pourrez consulter ici le sommaire des articles, et nous parions que vous connaissez plus d'un de ses auteurs !

Bonne découverte !

(R)évolution du management des ressources humaines

Une nouvelle publication sur le management sous la direction de Solveig Oudet et de Christian Batal va paraître aux éditions du Septentrion.

(R)évolution du management des ressources humaines

Des compétences aux capabilités

27574100628500L

Cet ouvrage se positionne à contre-courant de l'ensemble des discours qui portent sur les compétences. Il interroge les critiques, les doutes et les désillusions dont elles font l’objet pour s’ouvrir au modèle des capabilités, plus à même, aujourd’hui, de répondre aux problématiques de management des hommes, des organisations, et de la formation. Il ne s’agit ni de dire ce que sont les compétences, ni de valoriser de bonnes pratiques de gestion des compétences, mais de faire le point sur ce que les compétences ont apporté et sur ce qu’elles n’ont pas résolu, d’en dessiner les limites, afin de comprendre pourquoi ce concept inachevé, sur lequel s’appuient pourtant de nombreuses pratiques de gestion et de management, ne répond plus aujourd’hui aux exigences d’un monde du travail en pleine mutation. Au-delà du bilan des approches par les compétences, cet ouvrage dessine le contour d’une nouvelle approche de « design social », utile au management des ressources humaines, qui viendra compléter, voire se substituer progressivement à celui des compétences : le modèle des capabilités.

Pour en savoir plus, consultez le site internet de l'éditeur.

Le groupe Interface vous propose également une fiche technique sur cet ouvrage.

Vous pourrez la télécharger ici :

Fiche-ouvrage-Capabilités-07122015.

Nouvelle publication d’Anne Muller

En avril dernier, Anne Muller a publié un ouvrage aux Éditions Seli Arslan :

"Les savoirs professionnels infirmiers - Pour une valorisation des apprentissages informels
Des îlots d’apprentissage vers une organisation apprenante"

9782842762193-g

Descriptif de l'éditeur :

Les infirmières sont amenées à actualiser en permanence leurs connaissances pour assurer des soins de qualité. Ce livre met en valeur l’enrichissement des savoirs rendu possible par la pratique quotidienne.

Les mutations économiques, scientifiques, technologiques ou sociales génèrent une évolution rapide et constante des savoirs nécessaires à la pratique quotidienne infirmière dans les établissements de santé. Les enjeux de ces transformations sont majeurs pour une profession devant se former en permanence pour prodiguer des soins adaptés à la population.

Le concept d’apprentissage informel, découlant directement de la pratique quotidienne, est en adéquation avec la nécessité d’actualiser sans cesse ses connaissances pour assurer des soins de qualité. Peu visibles donc peu reconnues, ces formes d’acquisition de connaissances sont pourtant réalisées chaque jour par les infirmières amenées à chercher dans leur environnement des ressources pour répondre aux questions qu’elles se posent. Que ces apprentissages soient intentionnels, incidents ou implicites, conscients ou inconscients, ils font partie intégrante des savoirs professionnels infirmiers...

Cliquez ici pour en savoir plus.

Apprendre par soi-même aujourd’hui

Nous accueillons une nouvelle publication sur la thématique de l'autoformation aux Editions des Archives contemporaines sous la direction de Marc Nagels et Philippe Carré. Cet ouvrage est issu d'une recherche menée pour la Bibliothèque Publique d'Information.

81+vbJjlD0L

Présentation de l'éditeur :

" L'étude qualitative « Apprendre par soi-même aujourd'hui » vise à renouveler les connaissances sur les pratiques d'autoformation, mais aussi à les réinterroger à la lumière de l'usage des ressources numériques. L'autoformation est ici analysée sous trois angles spécifiques : l'environnement, avec l'influence du milieu familial et professionnel ; les ressources et le rapport aux ressources numériques ou sociales mobilisées par l'autoformation ; l'approche cognitive qui met l'accent sur l'organisation cognitive de l'activité d'autoformation et les ressources individuelles d'auto-effcacité. Les résultats présentés renforcent la perspective de l'apprenant devenu particulièrement capable de diriger ses apprentissages, opportuniste dans la gestion des ressources et combinant au service de ses buts les apports des dispositifs formels et informels dans leurs formes les plus récentes."

 

NUMÉRO SPÉCIAL DE LA REVUE SAVOIRS

SAVO_037_L204

La revue Savoirs choisit de livrer dans ce numéro spécial, en traduction française, cinq articles de fond centrés sur des travaux exceptionnels, sous la plume d’auteurs réputés en provenance de trois continents. Par-delà le mérite de ces présences « étrangères » dans notre revue, ces contributions ont celui d’être issues de traditions disciplinaires diverses : sociologie, pédagogie, gestion et communication. Ensemble, elles livrent un tableau inhabituel, parfois décalé, toujours éclairant, de la formation des adultes « vues d’ailleurs » aujourd’hui.

Ces articles ont été sélectionnés parmi les contributions à un symposium qui s’est tenu à Royaumont en mai 2013 et que l’on retrouvera dans : Hiemstra, R. & Carré, P. (2013). A Feast of Learning. International Perspectives on Adult Learning and Change. Charlotte, NC : IAP. Lire plus